La CCI Caen Normandie acquiert un nouveau remorqueur pour le port de Cherbourg

Le 29 Août 2016

Depuis 2012, la CCI Caen Normandie s’est vue confier par Ports Normands Associés (propriétaire des ports de Caen‐Ouistreham et Cherbourg) la responsabilité d’exploiter le service de remorquage portuaire dans le Port de Cherbourg. La CCI Caen Normandie, exploitant depuis 2000 la gestion du remorquage du Port de Caen‐Ouistreham, a pu mutualiser cette activité stratégique sur les deux ports normands à travers la marque commerciale « Normandie Tug Services » avec un effectif de 13 marins. A Cherbourg, l’activité était exercée jusqu’alors avec le remorqueur « Sirocco 2 », propriété de Ports Normands Associés, âgé de plus de 40 ans. Là encore, la question du renouvellement se posait. Grâce à l’efficacité de la mutualisation de cette activité décidée par Ports Normands Associés et la CCI Caen Normandie, cette dernière a pu investir dans un outil neuf, puissant, moderne et adapté au développement de nouvelles activités. En effet, ce remorqueur va permettre d’améliorer sensiblement la sécurité des opérations de remorquage tout en offrant une capacité d’accueil mieux adaptée à l’augmentation constante de la taille des bateaux.

 

 

 

Le nouveau remorqueur, dénommé «CHERBOURG 1 » et armé sous pavillon français, arrive ce mardi au Port de Cherbourg, en provenance de son chantier de Galati (Roumanie). Construit par les efficaces équipes de la société néerlandaise DAMEN, ce remorqueur (modèle ASD 2810) offre une capacité de traction de 60 tonnes au croc. Il est équipé d’une propulsion azimutale Rolls‐Royce et d’une motorisation Caterpillar de 3 730 KW. Présentant des dimensions de 29 m de long pour 10,43 m de large, il sera particulièrement manoeuvrant pour répondre aux besoins des navires à fort fardage (ferries et paquebots notamment).  Il est en outre équipé d’un pont « hauturier » qui permettra de travailler au large, notamment pour répondre aux besoins offshore des industriels des énergies marines renouvelables.

Contacts Presse : CCI Caen Normandie : Lucie PETITOUT – 02 31 54 55 86 – lpetitout@caen.cci.fr / Direction des Equipements Portuaires ‐ 02.31.35.63.11 – csauvage@caen.cci.fr

PNA : Marie‐Agnès GERIN ‐ 06 71 90 70 87 ‐ ma.gerin@pna‐ports / Anne Maillard ‐ 02.31.53.64.53 ‐ a.maillard@pna‐ports.fr 


Les hydroliennes du Raz Blanchard à l'enquête publique

Les deux projets de fermes pilotes hydroliennes dans le raz Blanchard, lauréats en décembre 2014 de l’appel à manifestations d’intérêt de l’Ademe, lancé en 2013, sont à l’enquête publique.

Les deux procédures, qui concernent les installations en mer mais aussi leur raccordement au réseau dans la commune de Jobourg par Enedis (ex-ERDF) sont ouvertes jusqu’au 19 septembre inclus.

Porté par EDF Énergies nouvelles et DCNS, le projet Normandie hydro consiste en l’installation et en l’exploitation durant 20 ans de sept hydroliennes Openhydro, filiale de DCNS. De 2 MW chacune, ces machines doivent être immergées par 30 mètres de fond, sur une surface de 28 hectares, à 3,5 kilomètres au large de Goury.


 

Flashez sur les cargos 2 : un parcours de découverte du patrimoine portuaire

Parcours de découverte du patrimoine du port de Caen-Ouistreham

©Fabriquedespatrimoinesennormandie

Le long de la voie verte, qui borde le canal et rejoint Caen à la mer, 14 QR Codes ont été installés au sol pour vous faire partir à la découverte du patrimoine portuaire. Ce canal, inauguré en 1857 a été continuellement modifié afin de s'adapter aux trafics, aux conditions de navigation et de manutention.

Ce parcours propose aux usagers de la voie verte entre Caen et Ouistreham de porter un autre regard sur la patrimoine matériel et immatériel du port de commerce, notamment à travers ses savoir-faire contemporains et sa mémoire collective.   Il s'agit in situ, d'attirer l'attention, de susciter une émotion et de révéler la dimension humaine de ce vaste espace portuaire...

lire le dossier de presse 

Opération soutenue par PNA, ADPCO, CCI Caen Normandie,Port de Caen-OuistrehamRégion Normandie,  La Fabrique des Patrimoines en Normandiele Ministère de la Culture.


 


Port de Dieppe vu du Ciel

Clin d’œil à nos amis du port de Dieppe qui tient une large place dans cette belle vidéo:

 https://www.youtube.com/watch?v=UQImzLE12EQ


 

Changement d'adresse Filière Nautique Normande

La Filière Nautique Normande déménage et se regroupe avec les pôles et filières de Normandie, à l'initiative de la Région, à quelques dizaines de mètres de son ancienne localisation à la Miriade (devenue Agence de Développement de Normandie). Voici leur nouvelle adresse :

 8, rue Léopold Sédar Senghor - 14460 Colombelles

La Filière Nautique Normande se situe désormais au 1er étage du bâtiment Erable, qui héberge également le Forum Digital, les Pôles TES et équin, Nucléopolis, l'Anéa, l'Aria, Movéo, etc.

 

 Bâtiment Erable- Accès Sud


 

Newsletter juillet 2016 de la Filière nautique Normande

 F2N news : le magazine de la filière nautique normande de juillet 2016 vient de paraître, pour le consulter cliquez ici.


 

La Normandie organisera la conférence mondiale sur les EMR en 2018

La Normandie vient de remporter l’organisation mi-juin 2018 de ICOE (International Conference on Ocean Energy), la plus grande conférence mondiale sur les EMR. Portée par ONEM (Ouest Normandie Energies Marines) et BlueSign, la candidature mettait en avant l’avance considérable de la Normandie quant au développement des EMR au niveau mondial, qu’elle soit technologique, environnementale, infrastructurelle, économique ou juridique. En compétition avec les Etats-Unis et la ville de Washington, ce sont la Normandie et la ville de Cherbourg-en-Cotentin qui accueilleront dans 2 ans ICOE !

  

ICOE rassemble tous les deux ans 600 à 900 experts et visiteurs et plus d’une centaine d’exposants venus du monde entier : en 2016, 25 pays différents étaient représentés. La Normandie succède ainsi à ses deux grands partenaires sur les énergies océaniques puisque c’est le Canada en 2014 et l’Ecosse en 2016 qui ont accueilli ces évènements, auxquels ONEM a participé. Rappelons que la Baie de Fundy (Canada), les îles Orcades (Ecosse) et le Raz Blanchard (France, Cotentin) représentent aujourd’hui les 3 plus gros potentiels mondiaux pour l’énergie hydrolienne. Ces trois sites sont également des zones de développement majeures pour les grands porteurs de projets hydroliens dans le monde tels que DCNS-OpenHydro, EDF-EN, ENGIE et son partenaire General Electric, mais également les Singapouriens de Atlantis et les Irlandais de DP Energy.

Lire le communiqué


 



Date de dernière mise à jour : 30/08/2016