Les ports de commerce de Caen-Ouistreham et de Cherbourg sont deux pôles par lesquels transitent des marchandises de nature et d’origine diverse.

Le Port de Caen-Ouistreham

est équipé de terminaux fonctionnels implantés sur le Canal de Caen à la Mer, et qui sont destinés à recevoir les trafics de marchandises.

Le Bois : spécificité du Port de Caen qui tient la 4ème place en matière d’importation sur le territoire français. C’est aussi l’un des 1ers importateurs de bois exotiques en provenance principalement du Brésil. Cette activité de commerce du bois revêt toute son importance dans la filière bois bas-normande.

La Ferraille : est destinée principalement à l’exportation vers l’Europe du Sud et l’Afrique du Nord.

Les céréales et les engrais : points forts de la filière agro alimentaire, ces types de trafic représentent un volume non négligeable sur le site portuaire de Caen-Ouistreham.

Le Port de Cherbourg

Ce Port en eau profonde qui peut recevoir des navires de 13 mètres de tirant d’eau requière les conditions et installations nécessaires pour faciliter le trafic des marchandises.

Les multi-vracs et granulats : Les matériaux comme le sable et le gravier issus des carrières locales transitent par le port de commerce. Ils sont destinés en priorité, à l’export vers le Royaume-Uni.

Les matières dangereuses : représentent quant à elles, un trafic plus limité mais régulier. Elles constituent de plus, une spécificité du Port de Cherbourg.

La ferraille : principalement vouée à l’exportation, la ferraille qui se classe parmi les trafics plus conventionnels, est en sensible progression sur le Port de Cherbourg.


Date de dernière mise à jour : 27/03/2017