L’embectage est un dispositif de guidage physique positionné en amont et en aval de l’écluse Ouest. Son but est de sécuriser l’entrée et la sortie de l’écluse, réduire l’aléa météo d’entrée au port et, enfin, offrir un accès au port à des navires plus importants.

La largeur maximum autorisée est actuellement limitée à 24 mètres, avec toutefois des dérogations possibles jusqu’à 26 mètres, alors que les caractéristiques de l’écluse sont 225 m de long, 28,45 m de large et 9,2 de profondeur.Le dispositif d’embectage permettra d’augmenter la largeur maximale autorisée sans dérogation.

©Transas 

L’étude économique liée à cet investissement indique que

- 1 000 navires supplémentaires pourront accéder au port

- un potentiel d’accroissement d’activité d’environ 100 000 T/an est envisageable, dont la moitié du tonnage est liée à la capacité d’exporter des lots de blés plus importants. Le reste se répartit entre l’activité nécessitant des navires importants : bois et mélasse notamment

- l’embectage permettra de fiabiliser les escales croisière, voire conteneur si l’activité démarrait.

Le coût de l’embectage est estimé à 10 M€, dont 2 M€ financés par la CCI Caen Normandie, délégataire du port de commerce


Date de dernière mise à jour : 02/11/2017