L'extension des terre-pleins en grande rade

Idéalement situé à proximité des futures fermes éoliennes et hydroliennes françaises et britanniques, les ports de Cherbourg et de Caen-Ouistreham présentent tous les avantages pour accueillir les industriels et les activités liées à la prometteuse filière des Energies Marines Renouvelables.

C’est pourquoi, Ports de Normandie et les collectivités locales ont adaptés les ports aux attentes des acteurs de la filière.

Voir le film sur les travaux d'extension en grande rade 

Au printemps 2015, le quai lourd à la portance de 15 t/m² a été le premier quai de ce type livré France. Quant aux travaux relatifs à l’extension de 39 hectares de terre-pleins du port en grande rade de Cherbourg, ils sont désormais achevés.

 ©R.Lebarbier-biplan

Cette extension a conclu l’essentiel des travaux sur le port de Cherbourg, sauf si le pré-assemblage des fermes éoliennes offshore pour les champs de Courseulles-sur-Mer et Fécamp sont  concomitants. Dans ce cas, un nouveau quai lourd sera nécessaire. II s’agira alors de construire un quai spécialisé de 140 m en contiguïté de l’extension des 39 ha. 

  Investissement : 60M€ HT. Cette opération est co-financée par l'Union Européenne à hauteur de 14.8M€

  

 

 


Date de dernière mise à jour : 18/10/2021
En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation ainsi que l'utilisation de sessions destinées à améliorer votre navigation sur notre site internet.
Pour paramètrer l'utilisation des cookies sur ce site, cliquez ici. Pour en savoir plus, cliquez ici.
J'accepte
Je refuse