Lancement des travaux d'extension du port de Cherbourg en grande rade pour l'accueil des Energies Marines Renouvelables

Lancés officiellement mi-mars 2015, ces travaux de grande envergure vont marquer l'histoire du développement du port.

D'une durée de 18 mois, ils sont menés par l'entreprise SODRACO, filiale du groupe belge Jan de Nul, associé à DTP terrassements, filiale de Bouygues Construction. Ils consistent à créer une  digue d'enclôture de 1.8 km de long composée de 250 000 tonnes d'enrochements de 5 à 6 tonnes chacun. Celle-ci permettra de contenir les 5 millions de m3 de matériaux dragués constituant les futurs terre-pleins. Des moyens exceptionnels seront donc utilisés pour réaliser ce chantier d'envergure.

Pour cela, une 1ère phase de travaux d'une durée de 7 à 8 mois consiste  à draguer et dérocter le fond marin entre la passe de l'ouest et les terre-pleins des Flamands. Ces matériaux de gros calibres constitueront une partie du coeur de la digue. cet apport sera complété par des enrochements extraits de carrières terrestres notamment locales acheminés par camions. 

 

Au fur et à mesure de l'avancement de la construction de la digue, des dragues vont apporter le sable qui formera le remblai.

Pour réaliser cette opération, l'entreprise SODRACO s'est engagée conformément aux modalités du marché, à recruter à hauteur de 5% minimum des heures totales d chantier, des personnes éloignées de l'emploi.


Date de dernière mise à jour : 09/11/2018