A Cherbourg, les deux dernières passerelles « historiques » ont, pour des raisons de sécurité, été mises hors service en juin 2014. Or, l’intérêt de l’escale cherbourgeoise réside dans la qualité des installations portuaires et du service spécifique apporté lors des escales des paquebots.

©Capitainerie-cherbourg- Escale de L'Harmony of the Seas 

Il est donc nécessaire pour la pérennité de cette activité, que le port de Cherbourg dispose d’infrastructures d’embarquement et débarquement de passagers conformes aux standards de confort  et de sécurité.  

Après une phase de dialogue compétitif, un marché de conception, de fourniture et d’installation d’une passerelle neuve pour le débarquement et l’embarquement des passagers croisière est lancé, pour une mise en exploitation pour fin mars 2018.

Investissement : 1,6 M€ dont 350 K€ de Cherbourg en Cotentin et 1,250 M€ de PNA.


Date de dernière mise à jour : 21/07/2017