Projet de terminal de Ferroutage à Cherbourg

Cherbourg-en-Cotentin : au cœur du ferroutage* européen

L’ambition de Brittany Ferries, premier client de Ports de Normandie,  est de mettre en circulation un train par jour dans chaque sens entre les futures plateformes de ferroutage de Bayonne et de Cherbourg-en-Cotentin. Pour cela, Ports de Normandie souhaite créer un terminal de ferroutage dans l’enceinte du port de Cherbourg.

©J.houyvet-Biplan 

Ainsi, chaque année, pas moins de 20 000 remorques de poids lourds - en provenance ou à destination de l’Angleterre et de l’Irlande - devraient être transportées par rail entre ces deux villes. Ce chiffre est à comparer aux 50 000 remorques transitant annuellement par le port de Cherbourg.

Relier l'Espagne à l’Angleterre et à l’Irlande en associant la route, le rail et le transport maritime constitue, outre l’enjeu économique pour le port et la compagnie, une réponse concrète aux défis pressants de la transition énergétique. Brittany Ferries estime que le transport d’un semi-remorque par le train entre Cherbourg et Bayonne évite l’émission d’environ 1 tonne de CO2 par rapport au même trajet par la route.

En développant cette forme de trafic, Ports de Normandie souhaite également affirmer le positionnement du port de Cherbourg dans les échanges transmanche. Ce projet répond aussi à l’enjeu de la taille croissante des navires ainsi qu’à l’impact, désormais tangible, du Brexit.

Pour donner corps à ce projet, Ports de Normandie prévoit d’aménager, au sein du terminal ferries, c’est-à-dire au plus près des rampes ferries, une plateforme  de ferroutage capable d’accueillir des wagons de type « Lohr** ». Ce terminal permettra le transfert rail/mer des remorques.

 

La construction de ce terminal, qui bénéficie d’un financement européen au titre du MIE (Mécanisme pour l’interconnexion en Europe), devrait débuter en 2023, afin d’être pleinement opérationnel en 2024. Le budget est estimé à 7 M€, financés par la Région Normandie, le département de la Manche, la Communauté d’agglomération du Cotentin et l’Europe. Le 27 juillet 2020, le Gouvernement a annoncé le soutien de l'Etat à la création de cette autoroute ferroviaire dédiée au fret.

S’agissant d’un investissement majeur, une concertation publique a été organisée du 20 juin au 15 juillet 2022 de manière à pouvoir présenter ce projet aux riverains, aux habitants de Cherbourg, aux acteurs du port et à tous ceux que ce projet impactera.

 

Vous souhaitez consulter le dossier de concertation

Vous souhaitez consulter la présentation de la concertation

Vous souhaitez poser une question ou faire un commentaire sur ce projet (concertation-ferroutage@portsdenormandie.fr)

 

Vous souhaitez consulter le bilan de la concertation publique  

 

* Le ferroutage, aussi appelé « transport rail-route », consiste à charger des remorques Poids Lourds sur un train. 

** Découvrez la technologie Lohr en images : https://www.youtube.com/watch?v=MTvSOrTXFzw

Retour haut


Date de dernière mise à jour : 28/11/2022
En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation ainsi que l'utilisation de sessions destinées à améliorer votre navigation sur notre site internet.
Pour paramètrer l'utilisation des cookies sur ce site, cliquez ici. Pour en savoir plus, cliquez ici.
J'accepte
Je refuse